Eva Fiechter

Eva Fiechter est lauréate du Centre Français de Promotion Lyrique et a été sélectionnée pour représenter la Suisse lors des « Young Soloist Awards 2012 » pour

La soprano Eva Fiechter, photo Anouk Schneider
La soprano Eva Fiechter, photo Anouk Schneider

les Radios Francophones Publiques. Elle a reçu une bourse culturelle de la fondation Leenaards et une autre du Rolex Institute pour la Georg Solti Accademia.

Elle débute sa carrière dans Boulotte (Barbe-Bleue) à l’Opéra de Fribourg, au Théâtre Musical de Besançon, à l’Opéra de Massy et au Palais des Beaux-Arts de Charleroi. Puis Vespetta (Pimpinone) à l’Opéra de Lausanne, à la Fondation Gianadda, à l’Opéra de Vichy. Pour la réouverture de l’Opéra de Lausanne, elle interprète Gianetta (L’elisir d’amore) et Cupidon (Orphée aux enfers). Cet été, elle a fait ses débuts dans le rôle de Michaela (Carmen) au festival de Cahuzac-sur-Vères et dans le rôle de la Comtesse (Le Mariage de Figaro). A Weimar, elle a chanté les rôles de Lucy (Le téléphone), d’Olympia (Les contes d’Hoffmann) et de Giulietta (I Capuletti e i Montecchi). Elle est également co-auteur et créatrice des rôles de L’orgueil/Specula/Invidia pour l’Electropopéra 7 ½ conçu par la metteuse en scène Patricia Bopp et composé par Vincent Bossy.

Parallèlement à son activité théâtrale, Eva Fiechter donne des concerts en tant que soliste invitée au Welsh National Opera, au Festival Classic Open Air au Gendarmenmarkt à Berlin. Elle chante dans Carmina Burana (Orff) au St-David’s Hall à Cardiff, l’Oratorio de Pâques (J.S. Bach), Les sept paroles du Christ (Gounod), La Création (Haydn) à la Cathédrale de Genève et le Requiem de Fauré à l’Abbaye de Bonmont. Elle collabore avec le Centre d’Art Lyrique de la Méditerranée pour plusieurs séries de concerts donnés à l’Opéra de Nice et à l’Opéra de Toulon. Son récital « Douceurs piquantes », crée au Studio Ansermet à Genève, est diffusé sur les ondes de la Radio Suisse romande, Espace 2. Elle a chanté à la Radio Varna en Bulgarie au coté de la célèbre Mezzo-Soprano bulgare Alexandrina Milcheva. Elle a également participé en tant qu’artiste invitée à l’enregistrement du disque « Solti 100 », CD produit par la Solti Academy pour la commémoration du centenaire de Sir Georg Solti.

Elle a chanté sous la direction de chefs tels que Jesus Lopez-Cobos, Dominique Trottein, Benjamin Lévy, David Greilsammer, Laurent Gendre, Philippe Béran, Robert Reimer, Jonathan Mann, Michel Bell.

Eva Fiechter a étudié le chant lyrique auprès de Claire Tièche à Genève et possède un « Master in Advanced Vocal Studies » avec « Distinction » de la « Wales International Academy of Voice » où elle a étudié avec Dennis O’Neill et Nuccia Focile. Elle a pu bénéficier de master classes de Thomas Moser, Kiri Te Kanawa, Tom Allen, Tereza Berganza, Monserat Caballe. Elle a participé à la Georg Solti Accademia, à la Lotte Lehmann Akademie et à l’IOA Akademie.

En Mars 2015, elle a fait des débuts remarqués au Victoria Hall et au Palais des Nations à Genève en interprétant des extraits de Rossini et Schoeck avec l’Orchestre des Nations Unies, dirigé par Antoine Marguier. Elle a interprété avec succès le rôle de « Israelite Woman » dans Judas Macchabeus (Händel) à la Cathédrale de Genève. Elle a présenté son nouveau récital « Rêves d’ailleurs… » au Théâtre du Château St-Julia et à la Cathédrale de Winchester. Cet hiver, elle fera ses débuts à l’opéra de Nice (Mort à Venise) et créera le rôle de Diva dans le nouveau spectacle (Mlle Ange Hell) de la metteuse en scène Patricia Bopp au théâtre l’ABRI. Elle interprétera également le Requiem de Fauré avec l’Orchestre et le Chœur des Pays du Mont-Blanc.

www.evafiechter.com